BREEN... Les médias en parlent !

OUEST FRANCE

Le tabouret de la société Breen au concours Lépine

Le patron de la société Breen, Hugo Duval, participe au concours Lépine 2017, à Paris dans quelques jours, avec son tabouret en carton qui fait un tabac.

Le Concours Lépine international de Paris se déroulera du 27 avril au 8 mai, Porte de Versailles.

Le Sarthois Hugo Duval (Breen) et son tabouret en carton dédié aux grands événements de plein air, tenteront d'y décrocher un prix. Si l'on en prend soin, il est réutilisable.

« Le tabouret se monte en 5 secondes, pèse 500 g et résiste à 340 kg » annonce la société mancelle, 2 ans d'existence, qui le fabrique et le commercialise, avec toute une gamme de mobiliers.

Hugo Duval

Le Journal des Entreprises

Breen. Des meubles en carton qui emballent

Hellfest. Rock en Seine. Vieilles Charrues. Cet été, les meubles de Hugo Duval ont cartonné sur les festivals. Depuis avril dernier, l'entrepreneur concoit, produit et commercialise du mobilier en carton pour l'événementiel dans son atelier de Roëzé sur-Sarthe. Un choix de matériaux évident pour le créateur. «Le carton se recycle plus de 10 fois et est très solide. "Mon produit phare résiste à une pression de 340 kg". Ce produit, c'est un flanc de carton plat qui une fois plié prend la forme d'on tabouret à base triangutaire, gage, de stilbitité et de maintien en forme. Brevete par Hugo Duval, le concept a été décliné en mange-debout rnodulables, baptisés e-desk. Une fois assemblés, ceux-ci permettent d"obtenir des tables basses ou des bureaux. "C'est réutilisable et moins cher à !'achat que la location de mobiliers pour salons. De plus, les marques peuvent les mettre à leurs couleurs."

Made ln Sarthe

Côté fabrication, Breen fait appel aux cartonneries sarthoises pour la réalisation de ses meubles. Une solution écologiquement vertueuse quïl souhaite étendre dès 2016 en recherchant des fournisseurs bretons pour être au plus près des festivals de la région : Car si 2015 était un test marché pour Breen, Hugo Duval entend transformer !'essai l'an prochain en assurant une présence identique sur les grands festivals et grands évënements populaires comme les 24 Heures du Mans et le Tour de France. Le dirigeant vise ainsi un chiffre d"affaires multiplié par trois, comparé au 40 000 € de 2015. Pour cela, il compte sur de nouveaux marchés a l'export, en Suisse notamment. Une levée de fonds de 100 000 € est également dans les cartons.

Source : http://www.lejournaldesentreprises.com/regionale/Pays-de-la-Loire/sarthe-breen-cartonne-dans-les-festivals-19-10-2015-270861.php

Hugo Duval Cartonne

Ouest France

Hugo Duval a plein d'idées dans les cartons !

Des meubles en carton ? Hugo Duval y croit, notamment grâce au vaste marché de l'événementiel. L'entrepreneur reçoit le soutien d'Initiative Sarthe, qui accompagne les sociétés.

Léger, solide et biodégradable : le carton a de l'avenir. Hugo Duval, 38 ans, en est persuadé, tout comme l'association Initiative Sarthe, qui lui a remis un prêt d'honneur de 10 000 €. Au coup de pouce financier, s'ajoute un accompagnement (mise en réseau, parrainage). Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, il a obtenu un prix national, rapportant 10 000 € supplémentaires. Avec Breen, société enregistrée en avril 2015, Hugo ambitionne de réussir dans les meubles éphémères. Breen ? Mélange de deux mots anglais, brown pour le marron du carton, et green pour le côté écolo. Tabourets, bars... Après 15 ans passés dans l'ingénierie industrielle, le Sarthois s'est plu à imaginer ce mobilier d'un nouveau genre. « Mon premier tabouret, je l'ai fait en 2010 sur ma table de cuisine.

"J'ai voulu trouver une solution simple pour que mes copains n'aient plus mal aux fesses quand ils venaient chez moi !". Le trentenaire part surtout d'un constat : dans beaucoup d'événements populaires, peu d'aménagements existent pour le confort des spectateurs. Et les marques recherchent aussi de nouveaux supports publicitaires. Il fignole alors un tabouret en carton, pliant, transportable et recyclable évidemment, étant lui-même majoritairement issu de carton réutilisé. Monté en quelques secondes, il offre une assise confortable et résistante : 340 kg en charge verticale !

C'est ce produit qui lance Hugo Duval, lauréat du concours Cap création fin 2014. Depuis, d'autres trouvailles ont rejoint la collection : mange-debout, bars-bornes d'accueil, canapés, poufs et tables basses... « Aujourd'hui, je suis capable de proposer des grandes et des petites séries, mais aussi du sur-mesure. » Ces derniers mois, on a vu les produits d'Hugo Duval au Mans (circuit des 24 Heures, festival de l'Epau), mais aussi ailleurs en France : les Vieilles charrues à Carhaix, Rock en Seine à Paris, Helfest à Clisson... Breen a noué des partenariats avec des groupes comme Bannette, qui a utilisé ses cartons lors du dernier Tour de France. Les meubles éphémères sont réalisés avec des industriels locaux. L'entrepreneur revendique aussi un engagement : faire travailler des personnes handicapées ou en réinsertion professionnelle.

La plupart des opérations de montage se fait à la main et ne nécessite pas de qualification particulière. Encore plus écolo Dans un marché peu concurrentiel, il y a un coup à faire. À Hugo Duval d'accélérer son développement : « Les tests sur le marché sont concluants, mais il manque le volume. Je prévois de tripler mon chiffre d'affaires en 2016. » Le fondateur va lever des fonds et peut-être faire appel au crowdfunding, le financement participatif. Ce qui lui permettrait d'acheter une machine de découpe et de s'offrir les services d'un commercial, voire d'un technicien pour les montages en atelier. Restera un point à régler, celui de la résistance des cartons à l'humidité. Pour l'heure, ils sont pelliculés avec du vinyle. Hugo creuse des pistes plus écolo : un plaquage fait d'amidon de pommes de terre ou de maïs, imperméable et biodégradable. Voilà un carton qui risque de déménager.

Auteur :
Source : http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/hugo-duval-plein-didees-dans-les-cartons-3761496
 

Tabouret Breen

Ouest France

Le tabouret éphémère d'Hugo devrait cartonner !

Hugo Duval conçoit du mobilier en carton pour les grands événements. Il veut le faire fabriquer en Sarthe. Le conseil général l'a récompensé, hier, pour cette « innovation à potentiel d'emplois ».

On connaît les commodes, les armoires artisanales en carton de Nathalie Corvaisier, à Coulaines. Le Sarthois Hugo Duval, 38 ans, lui ne fabrique pas. Il lance, en janvier, Breen, son entreprise de conception et de commercialisation industrielle de mobilier éphémère éco-responsable. Une innovation récompensée, hier soir, par le conseil général (lire ci-dessous). Qui lui octroie 15 000 €, pour développer son activité en Sarthe.

Pour s'asseoir aux 24 Heures

Son bébé, breveté la semaine dernière : « un tabouret en carton pliable, qu'on peut emmener partout », détaille ce père de famille sarthois. En cinq secondes, le tabouret est monté. Il pèse 600 g, résiste à un poids de 100 kg. Hugo Duval dispose aujourd'hui de cinq prototypes. Et à son tabouret, il a envie de prédire un bel avenir. Pour cela, il vante son utilisation lors de grands événements culturels (festivals, concerts) et sportifs.

« Pour les spectateurs du circuit des 24 Heures, ce siège serait idéal, estime-t-il. Il pourrait être consigné à l'entrée pour 2 €, ou acheté et ramené à la maison pour moins de 10 €. À l'abri de l'humidité, il peut se garder très longtemps. » Des contacts sont d'ailleurs pris avec l'ACO (Automobile club de l'Ouest).

Tables, canapés, mange-debout...

Après quinze ans passés dans l'ingénierie industrielle (Renault, Philips), l'ex-directeur d'usine à l'étranger ne compte pas rester assis sur son tabouret. « Je veux élargir ma gamme de mobilier et fabriquer des tables basses, des canapés, des mange-debout, des tabourets hauts, toujours en carton, en faisant appel aux cartonniers du département. » Ce souci de vouloir soutenir l'emploi local a également séduit le jury de Cap Création, qui l'a salué hier soir.

« Mon objectif, ambitionne le patron, est de cibler l'aménagement des espaces VIP en Sarthe et dans toute la France. Et de rendre les meubles plus résistants à l'humidité. » Sa dernière idée ? Recouvrir le carton de cellulose de maïs ou de pommes de terre, afin que ses meubles résistent à l'eau...

Auteur :

Initiatives

RTL2

Nouvelle récompense pour Hugo Duval et son entreprise "Breen" de meubles en carton

Hugo Duval vient de créer son entreprise "Breen" et enchaine déjà les succès. Après avoir remporté le concours "Cap Création" d'initiative Sarthe en décembre 2014, le sarthois vient d'obtenir un prêt d'honneur de 20 000 euros. Interview.

Du Hellfest à Rock en Seine en passant par les Vieilles Charrues :

Un an après avoir remporté le concours "Cap création" d'Initiative Sarthe, où en est Hugo Duval ? Le sarthois enchaine les succès avec son entreprise "Breen", basée à Roëzé-sur-Sarthe qui fabrique du mobilier en carton pour l'évènementiel.

L'entreprise, officiellement lancée en avril 2015, vient d'enchainer les contrats avec de grands évènements populaires : le Festival de l'Epau au Mans, Les 3 Éléphants à Laval, Le Hellfest à Clisson, Solidays à Paris, Les Vieilles Charrues à Carhaix, Terre du Son à Tours ou encore le Musée des 24H et la Foire du Mans... Pour chaque évènement, "Breen" a fabriqué un mobilier éphémère, en carton biodégradable : des tabourets, canapés, assises, petites tables...

Un prêt d'honneur de 20 000 euros :

Ce mardi, "Initiative Sarthe" a remis à Hugo Duval un prêt d'honneur "initiative remarquable" d'un montant de 20 000 euros, pour saluer les valeurs de solidarités et de responsabilités de son projet. Ce prêt renforce les projets des entrepreneurs locaux et incite notamment à créer de nouveaux emplois.

Deux postes en 2016 :

Hugo Duval est pour l'instant le seul salarié de "Breen". Mais, il prévoit de recruter en 2016. Deux postes seront à pourvoir : un poste de commercial pour accélérer le développement de "Breen" et un autre de technicien d'atelier.

Auteur : Aziliz

L'EMBALLAGE ÉCOLOGIQUE

Le Htab, le tabouret éco-responsable des grands événements

Que vous soyez dans un festival en plein air, à un évènement sportif ou tout simplement dans une file d'attente, le Htab est le tabouret qu'il vous faut !

Le HTAB, c'est quoi ?

Un tabouret en carton pliant, résistant, transportable et recyclable.

Un tabouret éco-responsable

Car fabriqué en carton 100% recyclable, avec des impressions à base d'encres bio et un revêtement (optionnel) en bio-plastique (cellulose de maïs).

Social et solidaire

De conception simple et à base de carton, le HTAB est produit dans des cartonneries partenaires, à proximité des événements. Principaux buts : soutenir l'économie locale tout en limitant l'impact carbone du transport.

Le HTAB, premier produit de la gamme Breen

Breen conçoit et commercialise une gamme de mobilier éphémère éco-responsable, mise à disposition des spectateurs lors de grands événements populaires.

Auteur : L. CALVAYRAC
Source : http://www.lemballageecologique.com/actualites/le-htab-le-tabouret-eco-responsable-des-grands-evenements/